Aleth Matiron
Psychothérapie de l'enfant à Évry

Difficultés de concentration, d’apprentissage, de rapport aux autres enfants...

Si votre enfant vous soucie par des troubles du comportement, que ce soit à l’école par des difficultés de concentration, d’apprentissage, de rapport aux autres enfants, discipline ou bien que ce soit à la maison avec des troubles du sommeil, de l’appétit, d’intolérance à l’autorité, de repli sur soi, de perturbations psychosomatiques ou d’exubérance et que vous sollicitiez mon aide, voici:

Les fondements de la
psychothérapie d’enfants

Parmi de nombreux professionnels de l’enfance Donald WINNICOTT affirmait : « un bébé ça n’existe pas », Daniel STERNE démontrait que pour grandir harmonieusement, l’enfant a besoin de son environnement pour pouvoir jouir de son potentiel humain où la dimension physique, corporelle, la dimension métaphysique ou spirituelle, les croyances, la dimension affective, émotionnelle et la dimension intellectuelle sont intimement liées, dès sa naissance, à son environnement avec lequel il évolue en interdépendance.

Terry BRAZELTON nous démontrait qu’il existe des capacités psychomotrices et sensorielles communes à la plupart des enfants dès leur venue au monde et que, au-delà de ces capacités communes, ils disposent aussi de capacités relationnelles uniques à chacun. Il disait d’ailleurs que “le bébé est une personne”. Jaak PANKSEP a identifié des capacités communes émotionnelles que l’enfant développe pour vivre dès sa naissance. Françoise DOLTO et Caroline ELIACHEFF ont mis fortement l’accent sur l’importance du dialogue avec l’enfant.

aleth-11

Ma spécificité de
psychothérapeute gestaltiste

La psychothérapie que je vous propose avec votre enfant trouve elle aussi ses fondements dans la GESTALT.

Nous allons considérer les troubles du comportement de votre enfant comme une tentative d’ajustement à l’environnement pour être entendu et tenter de sortir de ses difficultés.

C’est ainsi que le coeur de notre travail se situe dans la relation qui se noue entre votre enfant et vous, et entre votre enfant, vous et moi.

Ma posture se définit dans une qualité de présence impliquée auprès de votre enfant et de vous même dans l’ici et maintenant, dans l’éveil à la façon dont ce qui advient est perçu en engageant nos responsabilités créatrices.

Cette attention va éclairer le comment de l’installation des troubles de votre enfant et ouvrir sur la possibilité d’autres modes de relation plus satisfaisants que ce soit dans la vie familiale, ou scolaire de votre enfant.

 

Elle consiste à :

  • Être attentifs aux besoins psychiques, corporels, affectifs et mentaux indissociables de votre enfant pour travailler ensemble à leur satisfaction de manière sereine.
  • Mettre votre enfant au centre de notre attention par une écoute particulière de ce qu’il met en scène, que ce soit à la maison où à l’école et dans mon cabinet dans la prise en compte de l’interdépendance avec le milieu dans lequel il évolue.
  • Nous intéresser aux états émotionnels qui le traversent, à sa sensibilité spontanée aigüe à l’environnement, qui, une fois reconnue, nous permet de comprendre ce qui se déroule entre lui et son environnement.
  • Prendre en compte nos connaissances mutuelles et accepter de renoncer à tout jugement pour mettre suffisemment de distance avec ces connaissances, entrer en contact avec ce qui constitue le mode de relation spécifique de votre enfant.
  • Renforcer la qualité du lien dans l’observation des situations qui peuvent sembler si difficiles.
  • Reconnaître le lien indéfectible au parent qui fait de sa présence dans mon cabinet un élément favorable au bon déroulement de la psychothérapie.
Le cadre de la
psychothérapie de l’enfant
La fréquence des séances

La démarche que nous entreprenons avec votre enfant nécessite de la continuité et un rythme assez rapproché pour que notre lien soit soutenu et pour que le travail psychique reste actif.

Le rythme des séances dépend de mes observations cliniques partagées avec vous pour l’adapter aux besoins de l’enfant qui pourra venir soit accompagné de ses deux parents, soit de l'un des deux parents ou bien venir seul en fonction des besoins repérés. Des séances au bénéfice de l'enfant avec un seul des parents ou bien seulement avec le couple parental pourront aussi vous être proposées.

La protection de l'espace thérapeutique et la confidentialité

Je suis soumise au secret professionnel quant au contenu de nos séances.

Je me réserve le droit d’évoquer nos échanges à mon superviseur dans le cadre d’un travail de supervision qui a pour objectif d’optimiser mes capacités et compétences pour accompagner votre enfant avec vous.

En dehors de ce strict cadre, je ne communiquerai aucune information concernant votre enfant et vous-même, à moins que vous ne me le demandiez expressément et que nous ayons pris soin de vérifier ensemble le bien fondé de cette demande (autres professionnels de la santé ou des services sociaux, école de votre enfant).
Vous êtes libre et responsable de ce que vous choisissez de partager de nos échanges avec d’autres personnes.

Cependant, (même si je ne prévois pas que cette situation exceptionnelle se présente), si votre enfant ou vous-même étiez en danger ou dangereux pour autrui, dans le souci de protéger votre enfant ou vous-même et dans le respect de la loi (assistance à personne en danger), je peux être amenée à contacter un autre professionnel de la santé dans le cadre du secret professionnel partagé ou le procureur de la République.
Si votre état le permet, je vous demanderai votre accord et je vous informerai de ce que j’ai transmis.

Afin de préserver votre espace de confidentialité, si nous nous rencontrons en dehors du cabinet, je ne prendrai pas l’initiative de vous saluer mais je vous répondrai si vous me saluez.

Afin d’éviter tout empiètement sur l'espace thérapeutique :
• je ne prendrai pas en thérapie des personnes proches de vous (famille ou amis rapprochés).
• Je ne répondrai pas à vos proches (téléphone, courrier, mails), sauf si votre enfant ou vous-même êtes en danger grave ou immédiat après vous en avoir avisé.

Vous pourrez constater que la famille rapprochée de l’enfant est, contrairement aux thérapies d’adultes, une participation précieuse à l’amélioration de l’état de l’enfant.

La durée des séances

La durée prévue de chaque rencontre est de 45 minutes. Habituellement, je respecte l’horaire des rendez-vous, mais :
• Si je suis en retard je vous serai redevable du temps manquant et nous conviendrons des modalités d’ajustement.
• Si vous n’êtes pas à l'heure à un rendez-vous, la rencontre se terminera quand même à l'heure prévue et vous devrez payer le montant de la séance.

Le paiement des séances

Le tarif de référence de chacune de nos rencontres est de 75 Euros pour 45’ en 2019.

Au cas où nous conviendrions d’une durée de séance différente, ce montant serait obtenu par une règle de trois.

En janvier de chaque année, le tarif de la consultation sera augmenté pour suivre l’évolution générale des prix.

Il est d’usage, pour des raisons symboliques, que les thérapies soient payées en espèces. Néanmoins, vous pouvez payer par chèque. Je ne suis pas équipée pour un règlement par carte bancaire. Pour éviter de prendre du temps sur votre séance, je vous propose de préparer votre règlement avant et de me le remettre en fin de chaque rencontre.

Les absences et annulations

La démarche de psychothérapie repose sur l’engagement et la responsabilité réciproques de la personne en thérapie et du thérapeute. Cela signifie que nous assumons chacun les évènements qui nous empêchent d’être présents à une séance (maladies, problèmes professionnels, incidents de transports, contraintes familiales, etc.).

Il se peut que vous soyez ou que je sois, à un moment donné, dans l'impossibilité de venir à un rendez-vous. Nous nous en informerons au moins quarante huit heures avant la séance. Nous tenterons alors, dans la limite du possible, de replacer ce rendez-vous ailleurs dans notre planning de la semaine. En cas d’impossibilité la séance manquée sera due, soit vous règlerez la séance que vous avez manquée, soit je compenserai la séance que je n’aurai pas honorée par une séance gratuite.

Nos communications en dehors des séances

Si vous avez besoin, exceptionnellement, de me joindre entre 2 séances (problème de rendez-vous ou situation trop éprouvante à vivre), appelez-moi sur mon téléphone. Je ne réponds pas lorsque je suis en séance. Vous pouvez me laisser un message clair en rappelant soigneusement votre nom et votre N° de téléphone et je vous rappellerai.
Aucune communication par mail n’est possible

Les communications par SMS sont peu souhaitables, soumises aux aléas des transmissions et d’ordre strictement pratique.

La fin de la thérapie

La fin de la thérapie s’élabore de façon concertée. Lorsque l’envie de l’arrêt de la thérapie survient de façon prématurée et brutale, il est nécessaire de comprendre ensemble ce qui se passe pour conclure de façon correcte et posée.
Cela ne peut se faire par téléphone ou par mail. Cette prise de décision, qui le concerne, fait intégralement partie du travail avec l'enfant. La fin de la thérapie se décide en deux séances après élaboration pour donner le recul nécessaire.

De mon côté, je m'engage à accompagner votre enfant aussi longtemps qu'il en aura besoin.